• City trips,  Destinations

    Guide pratique et choses à faire – Savannah, Géorgie

    Hey guys,

    Focus sur Savannah, Géorgie, une de mes villes coup de cœur aux USA. Comme je vous l’ai précisé dans l’article « Les états américains que j’ai visités et ceux que j’ai préférés », la région Sud-Est du pays est une région que j’adore, et en particulier la ville de Savannah en Géorgie. Savannah est la ville la plus ancienne de l’état de Géorgie, elle a été établie en 1733 au bord de la Savannah River et est connue pour ses bâtiments historiques, ses parcs, ses chênes impressionnant recouverts de mousse espagnole, ses balcons en fer forgé, et surtout sa douceur de vivre et son hospitalité.

    Savannah, Géorgie

     


    Choses à faire/voir

    • Historic District. Avec ses rues pavées, ses musées, ses manoirs aux jardins grandioses, et ses parcs magnifiques ornés de chênes recouverts de mousse espagnole, le quartier historique de la ville vaut vraiment le détour. Le mieux est de se perdre dans ses rues, mais sans oublier de passer par la célèbre Jones Street, particulièrement magnifique.
    Savannah, GA - Chippewa Square
    Savannah, GA – Chippewa Square
    • Les squares. Le ville de Savannah a une architecture bien particulière : 22 squares ornés de « live oak trees » et avec une statue en leur centre sont disposés à travers le Historic District. Vous pourrez donc en découvrir un grand nombre en vous baladant à travers la ville. Mention spéciale au Chippewa Square, le parc où a été tournée la célèbre scène du banc du film Forrest Gump. Mais ne vous fatiguez pas à chercher le banc ou même l’arrêt de bus, ils ont été mis là seulement pour le film puis retirés.
    Savannah, GA - Fontaine du Forsyth Park
    Savannah, GA – Fontaine du Forsyth Park
    • Forsyth Park. Il s’agit du parc le plus connu de Savannah, et le plus grand du Historic District. C’est un parc très beau et agréable, il accueille même un marché fermier tous les samedis, mais il est surtout connu pour sa fontaine. Petite anecdote, lorsque je m’y suis rendue pour la première fois j’étais surprise de me rendre compte que l’eau qui sortait de la fontaine était verte. Personnellement je ne trouvais pas ça très joli, surtout que l’eau verte tâchait la pierre blanche de la fontaine. J’ai vite compris que cette couleur d’eau était temporaire, et que le vert était seulement là pour fêter la Saint Patrick (je m’y suis rendue début mars). En me renseignant sur Internet, j’ai découvert qu’absolument toutes les fontaines de Savannah devenaient vertes à cette période, et même qu’une cérémonie appelée « Greening of the Fountain » était organisée chaque année pour assister à la coloration de l’eau de la fontaine de Forsyth Park. Les Américains ne font jamais rien à moitié !
    • River Street. Comme son nom l’indique, cette rue longe la Savannah River. Autrefois des usines de coton, les bâtiments qui la longent sont aujourd’hui des galeries, boutiques, bars, restaurants ou hôtels.
    • City Market. C’est un endroit très animé situé dans le cœur du Historic District. Restaurants, cafés, boîtes de nuit, galeries d’art… Tout y est !
    • Broughton Street. Pour ce qui est du shopping, c’est ici que ça se passe. Vous y trouverez des petites boutiques artisanales et locales, de quoi ramener des super souvenirs pour vos proches.
    Savannah, GA - Cathedral of St. John the Baptist
    Savannah, GA – Cathedral of St. John the Baptist
    • Cathedral of St. John the Baptist. C’est le lieu le plus photographié de Savannah, et on comprend pourquoi en arrivant devant cette somptueuse cathédrale de style néogothique.
    Savannah, GA - Wormsloe Historic Site
    Savannah, GA – Wormsloe Historic Site
    • Wormsloe State Historic Park. Il s’agit d’une ancienne plantation qui appartenait à Noble Jones, aujourd’hui transformée en musée. L’entrée au musée coûte 8$, mais croyez moi si votre budget est serré vous n’aurez pas besoin de payer pour profiter de ce lieu exceptionnel. L’avenue (accessible gratuitement) menant à la maison de Jones est absolument magnifique, entourée de chênes de toute part. Le lieu est tellement magnifique qu’il est possible de s’y marier et/ou d’y faire ses photos de mariage. Personnellement je ne suis jamais rentrée dans le musée, j’ai seulement parcouru cette splendide avenue et je n’ai pas été frustrée du tout. Il est également possible de faire de la randonnée ou du vélo dans le parc. Mais attention, c’est fermé le lundi !

    Un peu en dehors de la ville

    Tybee Island, GA - Back River Beach
    Tybee Island, GA – Back River Beach
    • Tybee Island. A 20 minutes du centre, c’est la plage de Savannah. Mon conseil : vous rendre à Back River Beach pour y admirer le coucher du soleil.

    Et pour finir, une petite astuce : Je vous conseille grandement de tester le concept des « Free Walking Tours », qui sont des visites guidées à thème organisées par des passionnés de la ville. Le principe est simple : la visite est gratuite, mais il est d’usage de laisser un pourboire (du montant que vous souhaitez) au guide à la fin. Ces visites sont un super moyen de découvrir une ville pour pas très cher, j’ai déjà testé ce concept à Seattle et Savannah et je n’ai jamais été déçue. Les guides sont toujours très charismatiques et passionnés par la ville qu’ils représentent. Plusieurs sociétés proposent ce service (et pas qu’à Savannah, dans presque toutes les villes !), je vous laisse chercher celle qui vous convient le mieux sur Internet.

     


    Infos pratiques

    Où sortir le soir

    Entre River Street et City Market, il y en a pour tous les goûts. Pour des rooftops avec vue sur la ville, je vous conseille le Perry Lane Hotel et pour une vue sur la Savannah River rendez-vous au Top Deck ou au Rocks on the Roof.

     

    Quoi et où manger

    • Le Sud-Est des USA est connu pour ses pralines ! Vous trouverez pas mal de confiseries artisanales dans la région, et le bonus c’est qu’il est en général possible de goûter les pralines avant de se décider à en acheter (ou non). N’hésitez pas à demander des « samples », mais la plupart du temps les employés vous en proposeront d’eux même. Ma confiserie préférée est le River Street Sweets Candy Store, qui fabrique ses confiseries devant la clientèle. Et il y a toujours un employé à l’entrée qui distribue des morceaux de pralines… Yummy !!!
    • La Géorgie, c’est l’état de la pêche ! L’état en cultive 44 variétés différentes, qui sont réputées comme les meilleures du pays. La saison de la pêche en Géorgie a lieu entre les mois de mai à août, donc si vous êtes de passage à Savannah pendant cette période n’hésitez pas à vous rendre dans les marchés fermiers ou directement chez des producteurs pour les goûter !
    • Si vous avez envie d’un brunch, je vous conseille le Goose Feather Café qui propose à peu près tout et qui est très bon et abordable.
    • Si vous souhaitez faire vos propre repas, les supermarchés les plus connus sont Walmart, Target ou Publix. Si vous cherchez des produits frais de qualité un peu supérieure, allez chez Whole Foods ou Trader Joe’s (un peu plus chers mais plus rassurants…). La ville organise également des marchés appelés « Farmers Markets » tous les samedis au Forsyth Park.

    Où loger (petit budget)

    • Si vous n’avez pas de voiture, je vous conseille de loger dans le centre, dans la partie « Downtown ». Les hôtels y sont assez chers, mais les auberges de jeunesse tournent autour de 30$ la nuit par personne.
    • En fonction de la période, vous pouvez trouver des Airbnb peu chers et pas très loin du centre.
    • Si vous avez une voiture, je vous conseille de prendre un motel (des chaînes comme Motel 6, Super 8…) un peu en dehors du centre, qui tournent autour de 50$ la nuit pour une chambre à 2. Avant de réserver un motel, lisez bien les commentaires laissés par les anciens clients pour vous assurer que l’établissement est propre et de qualité suffisante.

    Se déplacer

    • A pieds : La ville de Savannah n’est pas très grande, je vous conseille de l’explorer à pieds.
    • Transports publics : De manière général, les transports publics aux USA ne sont pas très efficaces. A part dans les très grandes villes telles que NYC, il est dur de ne compter que sur eux pour se déplacer. Savannah possède tout de même un service de bus, tram et ferry appelé CAT. Certains sont même totalement gratuits, n’hésitez pas à vous renseigner !
    • VTC : Uber et Lyft sont disponibles à Savannah.
    • Vélo : La ville propose un service de vélo libre service appelé CAT Bike Share.
    • Voiture et parking : Pour explorer Savannah, je vous conseille grandement de ne pas vous encombrer d’une voiture et de tout faire à pieds. Si vous logez loin du centre et que vous avez une voiture, garez-la près du centre et ne la bougez plus. Petite astuce (pas très légale mais bon…) pour vous garer dans le centre gratuitement : poser la voiture sur un parking gratuit de supermarché. J’ai déjà testé cette astuce à Austin et personne n’a rien remarqué. Si vous essayez c’est bien entendu à vos risques et périls car je ne sais pas à quel point les parkings sont surveillés, j’ai peut-être seulement eu de la chance.

    Liens utiles

    Site officiel de la ville de Savannah – http://www.savannah.com/

    Airbnb – https://www.airbnb.fr/

    Réservation d’hôtels – http://hotels.com/ & http://booking.com/

    Réservation d’auberges de jeunesse – http://www.hostels.com


    J’espère que cet article vous aura aidé à organiser votre séjour, n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses dans les commentaires !

     

    Annette

    Savannah, Géorgie - Guide pratique, conseils et choses à faire

  • Destinations,  Idées d'itinéraires

    Idée d’itinéraire 7 jours : Road trip en voiture Nouvelle Orléans et Texas

    Hey guys !

    Je partage avec vous une proposition d’itinéraire pour un road trip de 7 jours et 6 nuits partant de la Nouvelle Orléans en Louisiane, et allant jusqu’à Dallas en sillonnant le Texas. Cet itinéraire mêle grandes villes et étapes un peu plus nature. Je n’en dis pas plus, je vous laisse avec l’itinéraire !

    Itinéraire

    ÉTAPE 1 – Nouvelle-Orléans, Louisiane. Plus grande ville de la Louisiane, la Nouvelle-Orléans est un mélange divin de culture créole, de jazz et d’architecture coloniale. Le French Quarter et sa mythique Bourbon Street sont au cœur de la ville avec une ambiance festive pratiquement 24/7. La ville est également entourée de marécages appelés « bayous »  dans lesquels on peut croiser entre autres des alligators, et de plantations, autrefois maisons des riches planteurs créoles de coton et de canne à sucre et qui sont aujourd’hui des musées. Si ces excursions vous intéressent, je vous conseille de rester en Louisiane 2 jours au lieu d’un, et de voir votre budget à la hausse.

    Conduire 5h11 (560 km) pour arriver à la prochaine étape.

    ÉTAPE 2 – Houston, Texas. C’est probablement la grande ville la moins touristique du Texas. Elle se visite très rapidement, il suffit de faire un tour dans son Downtown puis de bien entendu passer par le Space Center de la NASA ($). Et n’hésitez pas à faire un tour au Buffalo Bayou park, il offre un très jolie vue sur la skyline de la ville.

    Conduire 2h56 (317 km) pour arriver à la prochaine étape.

    ÉTAPE 3 San Antonio, Texas. Cette ville est vraiment très mignonne, son iconique « River Walk » nous ferait presque penser à Venise. Elle est également chargée d’histoire avec son Fort Alamo qui vous en apprendra un peu plus sur l’occupation mexicaine. Une petite journée est amplement suffisante pour découvrir la ville.

    Conduire 1h04 (87,4 km) pour arriver à la prochaine étape.

    ÉTAPE 4Bandera, Texas. Capitale mondiale des cowboys, cette petite ville du Texas nous plonge en plein western. Si vous avez un peu de budget, le Silver Spur Ranch ($) à quelques kilomètres du centre ville est le lieu parfait si vous avez envie de vous reposer en pleine nature. Le ranch propose des nuits en pension complète, comprenant un dîner, un breakfast et un lunch typiques américains, le tout fait maison, un feu de camp le soir avec grillade de marshmallows et chanteur country, une sortie en truck pour aller rendre visite aux mythiques vaches à corne, ainsi qu’un accès à toutes les infrastructures du ranch (piscine, salle de jeux…) et 2 ballades à cheval si vous le souhaitez. Je suis déjà restée chez eux à deux reprises, et à chaque fois l’expérience a été géniale. Je vous laisse consulter leur site Internet pour plus d’infos et pour connaître les tarifs.

    Conduire 2h01 (190 km) pour arriver à la prochaine étape.

    ÉTAPE 5Austin, Texas. Capitale de l’état du Texas, Austin est une ville très jeune et dynamique. Elle accueille le campus de l’université du Texas, qui est très sympa à visiter. J’ai eu la chance de m’y rendre un jour de remise de diplômes, je me suis crue dans un film ! La ville est à proximité de plusieurs sites naturels magnifiques comme Hamilton Pool ou Jacob’s Well qui valent vraiment le détour. N’hésitez pas à consulter le guide pratique disponible sur le blog pour organiser votre séjour à Austin !

    Conduire 1h44 (154 km) pour arriver à la prochaine étape.

    ÉTAPE 6 Enchanted Rock State Natural Area ($). Il s’agit d’un parc appartenant à l’état du Texas, autour d’un énorme rocher de granite rose. Les randonnées sont très agréables et offrent de très belles vues.

    Conduire 3h36 (343 km) pour arriver à la prochaine étape.

    ÉTAPE 7Dallas/Fort Worth, Texas. 52,2 km entre les 2 villes, environ 35 minutes de route. Ces 2 ville très proches se visitent assez rapidement, pour être honnête il n’y a pas énormément de choses à y faire. La partie touristique de Dallas tourne autour de l’assassinat de Kennedy (je me demande bien ce que faisaient les touristes dans cette ville avant 1963 !). La ville de Fort Worth a tout un quartier « cowboys » appelé les Stockyard qui est assez marrant à explorer. Il y a également des Water Gardens assez impressionnants qui valent le déplacement.

    "Road

    Bonus : Sur la route, n’hésitez pas à faire un arrêt chez Buc-ee’s, une chaîne de stations services qui existe uniquement au Texas. Ces stations sont faramineuses, elles font la taille d’un grand Carrefour, vendent absolument TOUT et proposent en général une cinquantaine de pompes à essence. Everything is bigger in Texas, right?


    Budget minimum à prévoir sur place pour un voyage à 2

    Logement : En logeant en motel/Airbnb/auberge de jeunesse un peu en dehors des centres villes si possible, je prévoirais minimum 30-35 dollars par personne nuit.  Estimation : 35 x 6 nuit = 210 dollars par personne.

    Location voiture : Simulation réalisée avec Carigami, pour une location de citadine, conducteur de + de 26 ans, kilométrage illimité, de l’aéroport de la Nouvelle-Orléans à l’aéroport de Dallas-Fort Worth = les prix commencent à 27,50 euros par jour. Estimation : 27,50 x 7 jours = 192,5 dollars, soit 96,25 dollars par personne.

    Péages : Proche de zéro. Aux États-Unis il est très facile d’éviter les péages sans trop rallonger votre voyage, donc n’oubliez pas de régler votre GPS pour éviter les péages. Cependant dans certaines villes comme Dallas il est obligatoire de passer un péage pour entrer dans l’aéroport par exemple, mais ce genre de situation reste assez occasionnel. Estimation : 0 dollars.

    Essence : Estimation réalisée avec un prix au gallon de 2.616 dollars/gallon (prix moyen de l’essence en Louisiane et au Texas en août 2018), avec une voiture parcourant 40 miles par gallon = 111 dollars. Cette estimation est à prendre avec des pincettes bien évidement, votre consommation d’essence dépendra de beaucoup de facteurs comme le modèle de la voiture, votre conduite, la température… Estimation : 111 dollars, soit 55,5 dollars par personne.

    Loisirs : En ne faisant aucune activité payante dans les grandes villes, les seules dépenses présentées dans cet itinéraire sont Enchanted Rock State Natural Area et le Silver Spur Ranch. Comptez 7 dollars par personne pour Enchanted Rock, et 150 dollars par nuit et par personne en all inclusive pour le ranch. Estimation : 150 + 7 = 157 dollars par personne.

    Nourriture : En faisant très attention, en étant organisé et en cuisinant vous même, il est possible de ne dépenser que 10 euros par jour et par personne, voire moins. Vous pouvez retrouver des astuces pour économiser sur la nourriture en road trip sur cet article. Estimation : 10 x 7 jours = 70 dollars par personne.

    Budget total minimum à prévoir sur place : 588,75 dollars par personne.


    Ressources

    Location de voiture : Alamo, Enterprise, Budget, Carigami.

    Prix de l’essence aux USA : Gasprices.aaa.com

    Estimer combien vous allez dépenser en essence : DollarTimes.com

    Logement : Airbnb, auberge de jeunesse, Motel 6, Super 8, Booking.com, Hotels.com.


    Avant de partir, n’oubliez pas de consulter mes indispensables pour un road trip petit budget !

    A très bientôt,

    Annette

    Road trip USA : Nouvelle-Orléans et Texas - Itinéraire complet, conseils, budget prévisionnel pour un road trip partant de la Nouvelle-Orléans en Louisiane, jusqu'à Dallas, Texas - www.americanroadtripper.fr

  • City trips,  Destinations

    Guide pratique et choses à faire – Austin, Texas

    Hey guys,

    Pour moi meilleure ville du Texas, la capitale Austin est située en plein centre du Texas et est traversée par le fleuve du Colorado. 11ème ville la plus peuplée des USA et 4ème plus peuplée du Texas, Austin est l’étape incontournable d’un road trip au Texas. Nommée « Live Music Capital of the World », Austin offre un super mélange de culture, musique, divertissement et paysages naturels. J’ai eu l’occasion de m’y rendre plusieurs fois et j’ai regroupé pour vous toutes les infos donc vous aurez besoin si jamais vous prévoyez une visite à Austin. On commence sans plus tarder !

    Austin, Texas

     


    Choses à faire/voir

    Culture

    Choses à faire Austin, TX

    • Capitole.Le Capitole du Texas est à l’image de l’état : grand et majestueux. Sa visite est totalement gratuite.
    • Université du Texas.Le campus universitaire est comme une petite ville dans une ville, on peut y accéder totalement librement et se mêler aux étudiants comme si de rien n’était. Lors de ma dernière visite fin mai, j’ai eu la chance de tomber sur le jour de remise de diplômes des étudiants en fin d’études. Autant vous dire que j’avais l’impression d’être dans un film américain ! Une scène et des écrans géants avaient été installés un peu partout et les étudiants posaient pour un photographe professionnel dans leur longue robe et leur chapeau carré à pompon.
    • Bullock Texas State History Museum ($). Il s’agit d’un musée sur l’histoire du Texas situé tout près de l’université. N’hésitez pas à vous y rendre si ça vous intéresse, rien que la façade extérieure et très jolie à regarder : une immense étoile (symbole de l’état du Texas) se dresse devant les portes, et il est même possible de se marier sous l’étoile (et oui, les Texans sont très fiers de leur état !).
    • Ann W. Richards Congress Avenue Bridge.Ce pont dressé au dessus du lac Lady Bird est connu pour abriter une très importante colonie de chauve-souris (près d’1,5 millions !), que l’on peut voir sortir tous les soirs environ 20 minutes avant le coucher du soleil surtout entre les mois d’avril et octobre.

    Randonnée/ballade

    • Mount Bonnell. Situé au sein de Covert Park, Mount Bonnell est le point le plus élevé d’Austin et offre ainsi une superbe vue en hauteur sur les ville et les alentours. Le sommet est accessible après avoir grimpé 102 marches.
    • Zilker Park. Un des meilleurs parcs d’Austin, Zilker Park peut être exploré à pieds ou à vélo. Il contient tout ce qu’il faut pour une journée parfaite : des endroits où se baigner comme Barton Springs Pool (je vous en parle plus bas), des endroits pour pique-niquer, des terrains de golf et de volleyball et un jardin botanique.

    Baignade et activités nautiques

    Barton Springs Pool - Austin, TX
    Barton Springs Pool – Austin, TX. Photo by travelandleisure.com
    • Barton Springs Pool ($). Avec son eau à 20 degrés toute l’année, cette piscine extérieure remplie d’eau de source de la région est située au cœur de Zilker Park. Le très grand bassin est entouré de pelouse et propose même un plongeoir. Toutes les joies d’aller à la piscine ou à la mer, sans la gêne du sel ou du chlore !
    • Lake Austin et Lake Travis. Ces 2 lacs situés non loin du centre ville d’Austin proposent tout un tas d’activités nautiques, comme du kayak, du pédalos, du paddle, et même un parc aquatique. Et si le cœur vous en dit, Hippie Hollow park, situé au bord du Lake Travis, est connu pour être une plage naturiste.

    Un peu en dehors de la ville

    Hamilton Pool Preserve - Dripping Springs, TX
    Hamilton Pool Preserve – Dripping Springs, TX
    • Jacob’s Well Natural Area ($). Il s’agit d’un puits naturel dans lequel il est possible de se baigner certains mois de l’année. Si vous souhaitez vous y rendre, je vous conseille de vous organiser à l’avance car une réservation est nécessaire si vous souhaitez vous baigner.
    • Hamilton Pool Preserve ($). Hamilton Pool est une piscine naturelle partiellement abritée par un dôme de roche. C’est un endroit vraiment magique ! Il est possible de s’y baigner certains mois de l’année. De la même façon, il est parfois nécessaire de faire une réservation si vous souhaitez vous y rendre. Je vous laisse vous renseigner sur leur site Internet pour toutes les infos pratique. L’endroit est extrêmement populaire auprès des touristes et des locaux, donc je vous conseille de vous y prendre tôt et attendez-vous à y voir beaucoup de monde.

    Et pour finir, une petite astuce : Je vous conseille grandement de tester le concept des « Free Walking Tours », qui sont des visites guidées à thème organisées par des passionnés de la ville. Le principe est simple : la visite est gratuite, mais il est d’usage de laisser un pourboire (du montant que vous souhaitez) au guide à la fin. Ces visites sont un super moyen de découvrir une ville pour pas très cher, j’ai déjà testé ce concept à Seattle et Savannah et je n’ai jamais été déçue. Les guides sont toujours très charismatiques et passionnés par la ville qu’ils représentent. Plusieurs sociétés proposent ce service (et pas qu’à Austin, dans presque toutes les villes !), je vous laisse chercher celle qui vous convient le mieux sur Internet.

     


    Infos pratiques

    Où sortir le soir

    La très connue 6th street, surnommée « Dirty Sixth », est située au cœur de la ville et offre un choix très large de bars et boîtes de nuit. L’ambiance y est très festive pratiquement tous les soirs. LA boisson d’Austin est la Margarita, que vous n’aurez je pense aucun mal à trouver dans cette rue.

     

    Quoi et où manger

    • Le Texas est bien entendu connu pour son Texas BBQ. Si vous êtes véhiculé et que rouler un peu ne vous dérange pas, je vous conseille le Salt Lick BBQ situé un peu en dehors de la ville. Il en existe 2 dans les environs, personnellement je vous conseille celui de Driftwood car il est situé en campagne en plein milieu des ranchs, l’ambiance est vraiment dépaysante. Mais attention, ils n’acceptent que du cash ! Sinon, le Franklin BBQ situé près du centre d’Austin est également très réputé, mais préparez-vous à faire la queue !
    • Le Texas adore ses tacos, et même au petit déjeuner ! N’hésitez pas à goûter un de leur « breakfast taco » si l’estomac vous en dit. Chez Tamale House East, Marcelino Pan y VinoTaqueria Mi Trailita, Veracruz All Natural… Il n’y a que l’embarras du choix !
    • Si vous souhaitez faire vos propre repas, les supermarchés les plus connus sont Walmart, Target ou HEB. Si vous cherchez des produits frais de qualité un peu supérieure, allez chez Whole Foods ou Trader Joe’s (un peu plus chers mais plus rassurants…). La ville organise également des marchés appelés « Farmers Markets » un peu partout, je vous laisse les découvrir sur Yelp.

    Où loger (petit budget)

    • Si vous n’avez pas de voiture, je vous conseille de loger dans le centre, dans la partie « Downtown ». Les hôtels y sont assez chers, mais les auberges de jeunesse tournent autour de 25$ la nuit par personne.
    • En fonction de la période, vous pouvez trouver des Airbnb peu chers et pas très loin du centre.
    • Si vous avez une voiture, je vous conseille de prendre un motel (des chaînes comme Motel 6, Super 8…) un peu en dehors de la ville, qui tournent autour de 45$ la nuit pour une chambre à 2. Avant de réserver un motel, lisez bien les commentaires laissés par les anciens clients pour vous assurer que l’établissement est propre et de qualité suffisante.

    Se déplacer

    • A pieds : Il y a pleins de choses à faire en centre ville, vous pourrez donc explorer pas mal d’endroits cités ci-dessus à pieds.
    • Transports publics : De manière général, les transports publics aux USA ne sont pas très efficaces. A part dans les très grandes villes telles que NYC, il est dur de ne compter que sur eux pour se déplacer. Austin possède tout de même un service de bus appelé MetroBus, ainsi qu’un service de trains appelé MetroRail.
    • VTC : Uber et Lyft sont disponibles à Austin.
    • Vélo : La ville propose un service de vélo libre service appelé Austin B-cycle.
    • Voiture et parking : L’idéal pour se déplacer à Austin reste la voiture, mais il faudra prévoir un budget parking car se garer gratuitement dans le centre d’Austin est difficile. Cela dit, je partage avec vous un petite astuce (pas très légale mais bon…) pour vous garer dans le centre gratuitement : poser la voiture sur un parking gratuit de supermarché. J’ai déjà essayé en me garant plusieurs heures sur le parking de Whole Foods sur Lamar Blvd pendant que je visitais la ville et personne n’a rien remarqué. Si vous essayez c’est bien entendu à vos risques et périls car je ne sais pas à quel point le parking est surveillé, j’ai peut-être seulement eu de la chance.

    Liens utiles

    Site officiel de la ville d’Austin – https://www.austintexas.org/

    Airbnb – https://www.airbnb.fr/

    Réservation d’hôtels – http://hotels.com/ & http://booking.com/

    Réservation d’auberges de jeunesse – http://www.hostels.com


    J’espère que cet article vous aura aidé à organiser votre séjour, n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses dans les commentaires !

    Annette

    Austin, Texas - Guide pratique, conseils et choses à faire

  • City trips,  Destinations

    11 choses à faire absolument à Washington DC

    Hey guys !

    De toutes les villes que j’ai visitées aux USA, Washington DC est probablement la plus chère à mon cœur. En effet, j’ai eu la chance d’y vivre pendant 12 mois et c’est pourquoi j’ai décidé de partager avec vous les choses incontournables à faire si jamais vous vous y rendez !

    Les + de DC : Pratiquement tous les sites touristiques sont gratuits, il est donc possible de visiter la ville presque de fond en comble sans dépenser un sous. Une grande partie de la ville est faisable à pieds, et le système de transports publics est plutôt satisfaisant. De plus, DC étant la capitale du pays, il y a énormément de culture et de lieux historiques.

    Les – de DC : Si vous aimez les grattes-ciels, passez votre chemin. Aucun bâtiment n’est autorisé à être plus haut que le Washington Monument (l’obélisque), les bâtiments sont donc plutôt bas. Personnellement c’est ce que j’adore dans cette ville, ça lui donne un côté européen que j’apprécie beaucoup et on n’a pas l’impression d’étouffer sous le béton.

    1. Visiter la ville pendant le Cherry Blossom Festival (lorsque les cerisiers sont en fleurs), et se balader au bord du Tidal Basin. Cette période ne dure que 2 ou 3 semaines par an, en général autour de mars-avril. C’est la période la plus touristique à Washington DC, il faut donc s’attendre à énormément de monde. Mais même si vous ne pouvez pas vous y rendre à cette période, cette balade vaut quand même le coup.

    Cherry Blossom DC
    Washington DC – Jefferson Memorial pendant les Cherry Blossoms

    2. Visiter les jardins de la Maison Blanche (gratuit). Les jardins ne sont malheureusement ouverts que 2 weekends par an, un au Printemps et un à l’Automne. En plus de profiter des magnolias, du Jacqueline Kennedy Garden, du potager et pleins d’autres lieux mythiques, c’est une occasion de voir la Maison Blanche de près. En effet, en temps normal il est seulement possible de l’apercevoir d’assez loin. D’après mes souvenirs, il faut se rendre sur place le jour même. Les entrées sont distribuées sur le principe de premier arrivé, premier servi. Je vous laisse faire vos recherches sur Internet pour connaître les dates et informations exactes.

    Maison Blanche DC
    Washington DC – La Maison Blanche vue des jardins

    3. Se promener longuement sur le National Mall et profiter de la beauté des nombreux mémoriaux et musées (tous gratuits !). Lincoln Memorial, Martin Luther King Memorial, Jefferson Memorial, mémoriaux de la guerre du Vietnam et de la seconde Guerre Mondiale, musée d’histoire naturelle, Air and Space Museum, musée de l’Holocauste, musée d’histoire américaine, et le tout nouveau musée sur l’histoire africaine-américaine… Revivez l’histoire tout en vous promenant à travers la ville.

    Mémoriaux DC
    Washingon DC – World War II Memorial

    4. Aller rendre visite aux pandas géants au National Zoo (aussi gratuit !). Il y en a 3 à DC,  nommés Tian Tian, Mei Xiang and Bei Bei. Et si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre à DC dans un futur proche, sachez qu’il existe une panda cam pour admirer les pandas en direct depuis votre ordinateur, 24/7 ! Cliquez ici. En bonus, sachez que le National Zoo s’éclaire de mille feux pendant la période des fêtes de fin d’année, plus d’infos ici. J’ai eu la chance d’admirer les ZooLights il y a quelques années, c’était vraiment magique !

    National Zoo DC
    Washington DC – National Zoo

    5. Faire une visite guidée du Capitole (vous l’aurez deviné… gratuit). Pour info, le Capitole sert de siège au Congrès, le pouvoir législatif des USA. Pour le visiter, il suffit de se rendre sur place et de se faire attribuer un ticket et un casque audio.  Après la visite du Capitole, il est possible de se rendre à la magnifique Library of Congress (bibliothèque de recherches du Congrès) par un passage souterrain. Ces 2 bâtiments sont des petits bijoux d’architecture et sont de vrais cours d’histoire à eux seuls.

    Capitol DC
    Washington DC – Capitol

    6. Aller voir la Déclaration de l’Indépendance aux Archives Nationales (gratuit encore et toujours). Vous connaissez les Américains, il sont extrêmement patriotiques et ce document représente les racines de leur pays. Il est ainsi assez difficile de s’approcher du document historique tant il y a de monde. Vous voyez l’enthousiasme autour de La Joconde au Louvre ? C’est pareil ici et même peut être pire car la Déclaration de l’Indépendance n’est pas placée en hauteur contrairement à la peinture de De Vinci, ce qui la rend encore moins facilement accessible. Mais avec un peu de patience (et en jouant un peu des coudes…) vous aurez accès au précieux document.

    National Archives DC
    Washington DC – National Archives

    7. Se balader sur le Georgetown Waterfront, et profiter des jolis restaurants ou même de la patinoire si jamais vous êtes de passage en hiver. Je m’y suis rendue en juin dernier et malheureusement toute la zone était inondée à cause des fortes pluies. Je pense que depuis la rivière est rentrée dans son nid et que la zone a été nettoyée 🙂

    Georgetown Waterfront DC
    Washington DC – Georgetown Waterfront

    8. Visiter le campus de la magnifique université de Georgetown en passant par les escaliers du film L’Exorciste. Le campus est digne d’un film américain et le bâtiment principal est majestueux ! De plus, les zones résidentielles autour du campus sont très charmantes alors n’hésitez pas à vous perdre dans les rues du quartier.

    Georgetown University DC
    Washington DC – Georgetown University

    9. Manger un cupcake chez Sprinkles sur M street, toujours dans le quartier de Georgetown. New York a sa mythique Magnolia Bakery, Washington DC a son Sprinkles ! Ils vendent plusieurs dizaines de saveurs plus délicieuses les unes que les autres, et proposent même des cupcakes pour nos amis les chiens !

    Sprinkles Cupcake DC
    Washington DC – Sprinkles Cupcake

    10. Faire du kayak sur la rivière Potomac. Seul point de la liste que je n’ai pas fait, c’est une des choses qui a figuré sur ma liste de choses à faire pendant l’année que j’ai passée à DC mais que je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion de réaliser.

    Kayak Potomac river DC
    Washington DC – Potomac river

    11. Aller voir la tombe des Kennedy au Arlington Cemetery et se rendre sur la tombe des soldats inconnus pour assister à la relève de la garde. Une cérémonie très symbolique et émouvante. Le cimetière est situé en très proche banlieue de DC, en haut d’une colline. Vous profiterez ainsi d’une très jolie vue sur la capitale des USA.

    Arlington Cemetery DC
    Arlington, VA – Arlington Cemetery

    J’espère que cet article vous aura donné envie de visiter Washington DC. Je sais qu’en tant que Français, ce n’est pas la ville américaine qui nous fait le plus envie au premier abord (malheureusement on nous « apprend » à rêver de Miami, Las Vegas et Los Angeles alors que ce sont des villes TRÈS LOIN de valoir le coup à mon goût). N’hésitez pas à garder l’esprit ouvert et à sauter sur l’occasion de vous rendre à DC, d’autant plus qu’il est possible de vous y rendre en bus depuis NYC pour la modique somme de 10 euros (parfois même moins), je dis ça je dis rien…

    A très bientôt !

    Annette

    Washington DC : Les choses à faire absolument !

  • Destinations,  Parcs nationaux

    Tout sur les Parcs Nationaux

    Hey guys !

    Aujourd’hui je vais vous parler de ce que je préfère aux USA : les Parcs Nationaux. Il faut savoir qu’il en existe 59 dans le pays, et que ces parcs désignent des zones naturelles protégées par National Parks Services, une agence dépendant du gouvernement fédéral des États-Unis fondée il y a presque 102 ans.

    L’entrée à ces parcs est généralement payante, environ une vingtaine de dollars par voiture. Il existe aussi différents pass annuels, plus rentables si vous comptez en visiter plusieurs.

    Que vous soyez passionné de randonnée, de nature, d’histoire, de biologie, d’activité d’extérieurs ou seulement de jolis paysages, il existe un parc fait pour vous. Montagnes, forêts, canyons, plages, monuments historiques…il suffit de choisir.

    Personnellement, j’ai eu l’opportunité d’en visiter plus d’une vingtaine tous plus beaux les uns que les autres. J’ai ainsi décidé de partager avec vous quelques unes de mes astuces si jamais vous comptez vous rendre dans un ou plusieurs National Parks.

    • Comme précisé plus haut, le plus intéressant pour nous touristes est d’acheter le pass « America the Beautiful » à 80 dollars, qui permet une entrée illimitée à tous les parc nationaux du pays sur une période d’un an. Ce pass autorise l’entrée au titulaire de la carte ainsi que toutes les personnes se trouvant dans son véhicule, et peut être acheté directement à l’entrée des parcs. Autant dire que si vous comptez faire plusieurs parcs c’est très vite amorti, surtout si vous êtes plusieurs à vous cotiser pour l’acheter. Rendez-vous sur le site Internet pour plus d’infos.
    • Avant de me rendre dans un parc, je me rends toujours sur Internet pour prendre un peu connaissance des lieux et me renseigner sur les endroits offrant les plus beaux paysages histoire de ne pas perdre trop de temps sur place à décider quoi faire. Certains sont tellement grands qu’on peut vite se sentir perdu ! Le jour de la visite, la première chose que je fais est de me rendre directement à un « visitor center » du parc, selon la taille du parc il peut y en avoir plusieurs. Musée, boutique de souvenirs, comptoirs d’informations… Le visitor center devrait vous aider à y voir plus clair et à planifier votre visite. En général je vais toujours discuter avec un « ranger » pour lui demander conseil en fonction de ma condition physique, de mon équipement et de mes attentes.
    • Dans les grands parcs, souvent très peuplés, il est plus intéressant de rentrer en voiture, de se garer vers le visitor center sur un parking autorisé, et d’utiliser le service de navettes gratuites pour vous déplacer à l’intérieur du parc. Des parcs comme Zion ou Bryce Canyon proposent ce service, ce qui est très pratique les jours de grande affluence afin d’éviter de perdre trop de temps à trouver où se garer à chaque point de départ.
    • National Parks Services propose un passeport des Parcs Nationaux, en vente dans tous les « gift shops » des parcs. A chaque fois que vous visitez un parc vous pouvez tamponner sa page respective, le tampon se trouvant en général à côté du passeport dans la boutique ou dans le visitor center à côté des rangers. Si vous ne voulez pas dépenser une quinzaine de dollars dans ce passeport, faites comme moi et prévoyez des petits morceaux de papier à tamponner. Ça fait un super souvenir !
    • Soyez bien équipés ! Regardez bien la météo avant de partir, mais dans tous les cas prévoyez toujours des couches de vêtements supplémentaires et un manteau de pluie. En effet, dans la plupart des parcs le temps est très imprévisible, et surtout une grande partie d’entre eux sont sujets aux microclimats. Si vous comptez faire de la randonnée, mettez de bonnes chaussures adaptées, et si vous allez en montagne renseignez-vous pour savoir s’il n’y aura pas de neige sur votre chemin. Et bien sûr n’oubliez pas votre gourde, il est très facile de remplir ses bouteilles dans les parcs et ne lésinez sur les moyens si vous vous rendez en plein désert comme Death Valley par exemple. Oui c’est lourd, mais ça peut vous sauver la vie.
    • Attention, les parcs les plus connus sont TRÈS peuplés à l’année mais surtout pendant les longs weekends ou les vacances. Si vous le pouvez, évitez ces périodes, sinon essayez de trouver des coins moins « connus » dans ces parcs. J’ai remarqué qu’en général les touristes font tous exactement le même circuit et les même randonnées. N’hésitez pas à faire des randonnées un peu plus « difficiles », en général elles sont empruntées par moins de monde. J’ai eu la mauvais idée d’aller à Zion pendant le Memorial Day weekend (aka le weekend le plus busy de l’année), et je peux vous dire que malheureusement ça a un peu gâché le plaisir…

    Les Parc Nationaux américains sont pour moi le trésor du pays, chacun plus différents et plus beaux les uns que les autres. J’ai eu la chance d’en visiter un certain nombre, et je peux vous dire que tous ceux qui restent sont sur ma bucket list ! Je vous prépare actuellement des articles pour vous raconter ces voyages, restez connectés !

    A très bientôt,

    Annette

    États-Unis : Parcs Nationaux l Les choses à savoir et mes conseils