• City trips,  Destinations

    Guide pratique et choses à faire – Austin, Texas

    Hey guys,

    Pour moi meilleure ville du Texas, la capitale Austin est située en plein centre du Texas et est traversée par le fleuve du Colorado. 11ème ville la plus peuplée des USA et 4ème plus peuplée du Texas, Austin est l’étape incontournable d’un road trip au Texas. Nommée « Live Music Capital of the World », Austin offre un super mélange de culture, musique, divertissement et paysages naturels. J’ai eu l’occasion de m’y rendre plusieurs fois et j’ai regroupé pour vous toutes les infos donc vous aurez besoin si jamais vous prévoyez une visite à Austin. On commence sans plus tarder !

    Austin, Texas

     


    Choses à faire/voir

    Culture

    Choses à faire Austin, TX

    • Capitole.Le Capitole du Texas est à l’image de l’état : grand et majestueux. Sa visite est totalement gratuite.
    • Université du Texas.Le campus universitaire est comme une petite ville dans une ville, on peut y accéder totalement librement et se mêler aux étudiants comme si de rien n’était. Lors de ma dernière visite fin mai, j’ai eu la chance de tomber sur le jour de remise de diplômes des étudiants en fin d’études. Autant vous dire que j’avais l’impression d’être dans un film américain ! Une scène et des écrans géants avaient été installés un peu partout et les étudiants posaient pour un photographe professionnel dans leur longue robe et leur chapeau carré à pompon.
    • Bullock Texas State History Museum ($). Il s’agit d’un musée sur l’histoire du Texas situé tout près de l’université. N’hésitez pas à vous y rendre si ça vous intéresse, rien que la façade extérieure et très jolie à regarder : une immense étoile (symbole de l’état du Texas) se dresse devant les portes, et il est même possible de se marier sous l’étoile (et oui, les Texans sont très fiers de leur état !).
    • Ann W. Richards Congress Avenue Bridge.Ce pont dressé au dessus du lac Lady Bird est connu pour abriter une très importante colonie de chauve-souris (près d’1,5 millions !), que l’on peut voir sortir tous les soirs environ 20 minutes avant le coucher du soleil surtout entre les mois d’avril et octobre.

    Randonnée/ballade

    • Mount Bonnell. Situé au sein de Covert Park, Mount Bonnell est le point le plus élevé d’Austin et offre ainsi une superbe vue en hauteur sur les ville et les alentours. Le sommet est accessible après avoir grimpé 102 marches.
    • Zilker Park. Un des meilleurs parcs d’Austin, Zilker Park peut être exploré à pieds ou à vélo. Il contient tout ce qu’il faut pour une journée parfaite : des endroits où se baigner comme Barton Springs Pool (je vous en parle plus bas), des endroits pour pique-niquer, des terrains de golf et de volleyball et un jardin botanique.

    Baignade et activités nautiques

    Barton Springs Pool - Austin, TX
    Barton Springs Pool – Austin, TX. Photo by travelandleisure.com
    • Barton Springs Pool ($). Avec son eau à 20 degrés toute l’année, cette piscine extérieure remplie d’eau de source de la région est située au cœur de Zilker Park. Le très grand bassin est entouré de pelouse et propose même un plongeoir. Toutes les joies d’aller à la piscine ou à la mer, sans la gêne du sel ou du chlore !
    • Lake Austin et Lake Travis. Ces 2 lacs situés non loin du centre ville d’Austin proposent tout un tas d’activités nautiques, comme du kayak, du pédalos, du paddle, et même un parc aquatique. Et si le cœur vous en dit, Hippie Hollow park, situé au bord du Lake Travis, est connu pour être une plage naturiste.

    Un peu en dehors de la ville

    Hamilton Pool Preserve - Dripping Springs, TX
    Hamilton Pool Preserve – Dripping Springs, TX
    • Jacob’s Well Natural Area ($). Il s’agit d’un puits naturel dans lequel il est possible de se baigner certains mois de l’année. Si vous souhaitez vous y rendre, je vous conseille de vous organiser à l’avance car une réservation est nécessaire si vous souhaitez vous baigner.
    • Hamilton Pool Preserve ($). Hamilton Pool est une piscine naturelle partiellement abritée par un dôme de roche. C’est un endroit vraiment magique ! Il est possible de s’y baigner certains mois de l’année. De la même façon, il est parfois nécessaire de faire une réservation si vous souhaitez vous y rendre. Je vous laisse vous renseigner sur leur site Internet pour toutes les infos pratique. L’endroit est extrêmement populaire auprès des touristes et des locaux, donc je vous conseille de vous y prendre tôt et attendez-vous à y voir beaucoup de monde.

    Et pour finir, une petite astuce : Je vous conseille grandement de tester le concept des « Free Walking Tours », qui sont des visites guidées à thème organisées par des passionnés de la ville. Le principe est simple : la visite est gratuite, mais il est d’usage de laisser un pourboire (du montant que vous souhaitez) au guide à la fin. Ces visites sont un super moyen de découvrir une ville pour pas très cher, j’ai déjà testé ce concept à Seattle et Savannah et je n’ai jamais été déçue. Les guides sont toujours très charismatiques et passionnés par la ville qu’ils représentent. Plusieurs sociétés proposent ce service (et pas qu’à Austin, dans presque toutes les villes !), je vous laisse chercher celle qui vous convient le mieux sur Internet.

     


    Infos pratiques

    Où sortir le soir

    La très connue 6th street, surnommée « Dirty Sixth », est située au cœur de la ville et offre un choix très large de bars et boîtes de nuit. L’ambiance y est très festive pratiquement tous les soirs. LA boisson d’Austin est la Margarita, que vous n’aurez je pense aucun mal à trouver dans cette rue.

     

    Quoi et où manger

    • Le Texas est bien entendu connu pour son Texas BBQ. Si vous êtes véhiculé et que rouler un peu ne vous dérange pas, je vous conseille le Salt Lick BBQ situé un peu en dehors de la ville. Il en existe 2 dans les environs, personnellement je vous conseille celui de Driftwood car il est situé en campagne en plein milieu des ranchs, l’ambiance est vraiment dépaysante. Mais attention, ils n’acceptent que du cash ! Sinon, le Franklin BBQ situé près du centre d’Austin est également très réputé, mais préparez-vous à faire la queue !
    • Le Texas adore ses tacos, et même au petit déjeuner ! N’hésitez pas à goûter un de leur « breakfast taco » si l’estomac vous en dit. Chez Tamale House East, Marcelino Pan y VinoTaqueria Mi Trailita, Veracruz All Natural… Il n’y a que l’embarras du choix !
    • Si vous souhaitez faire vos propre repas, les supermarchés les plus connus sont Walmart, Target ou HEB. Si vous cherchez des produits frais de qualité un peu supérieure, allez chez Whole Foods ou Trader Joe’s (un peu plus chers mais plus rassurants…). La ville organise également des marchés appelés « Farmers Markets » un peu partout, je vous laisse les découvrir sur Yelp.

    Où loger (petit budget)

    • Si vous n’avez pas de voiture, je vous conseille de loger dans le centre, dans la partie « Downtown ». Les hôtels y sont assez chers, mais les auberges de jeunesse tournent autour de 25$ la nuit par personne.
    • En fonction de la période, vous pouvez trouver des Airbnb peu chers et pas très loin du centre.
    • Si vous avez une voiture, je vous conseille de prendre un motel (des chaînes comme Motel 6, Super 8…) un peu en dehors de la ville, qui tournent autour de 45$ la nuit pour une chambre à 2. Avant de réserver un motel, lisez bien les commentaires laissés par les anciens clients pour vous assurer que l’établissement est propre et de qualité suffisante.

    Se déplacer

    • A pieds : Il y a pleins de choses à faire en centre ville, vous pourrez donc explorer pas mal d’endroits cités ci-dessus à pieds.
    • Transports publics : De manière général, les transports publics aux USA ne sont pas très efficaces. A part dans les très grandes villes telles que NYC, il est dur de ne compter que sur eux pour se déplacer. Austin possède tout de même un service de bus appelé MetroBus, ainsi qu’un service de trains appelé MetroRail.
    • VTC : Uber et Lyft sont disponibles à Austin.
    • Vélo : La ville propose un service de vélo libre service appelé Austin B-cycle.
    • Voiture et parking : L’idéal pour se déplacer à Austin reste la voiture, mais il faudra prévoir un budget parking car se garer gratuitement dans le centre d’Austin est difficile. Cela dit, je partage avec vous un petite astuce (pas très légale mais bon…) pour vous garer dans le centre gratuitement : poser la voiture sur un parking gratuit de supermarché. J’ai déjà essayé en me garant plusieurs heures sur le parking de Whole Foods sur Lamar Blvd pendant que je visitais la ville et personne n’a rien remarqué. Si vous essayez c’est bien entendu à vos risques et périls car je ne sais pas à quel point le parking est surveillé, j’ai peut-être seulement eu de la chance.

    Liens utiles

    Site officiel de la ville d’Austin – https://www.austintexas.org/

    Airbnb – https://www.airbnb.fr/

    Réservation d’hôtels – http://hotels.com/ & http://booking.com/

    Réservation d’auberges de jeunesse – http://www.hostels.com


    J’espère que cet article vous aura aidé à organiser votre séjour, n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses dans les commentaires !

    Annette

    Austin, Texas - Guide pratique, conseils et choses à faire

  • City trips,  Destinations

    11 choses à faire absolument à Washington DC

    Hey guys !

    De toutes les villes que j’ai visitées aux USA, Washington DC est probablement la plus chère à mon cœur. En effet, j’ai eu la chance d’y vivre pendant 12 mois et c’est pourquoi j’ai décidé de partager avec vous les choses incontournables à faire si jamais vous vous y rendez !

    Les + de DC : Pratiquement tous les sites touristiques sont gratuits, il est donc possible de visiter la ville presque de fond en comble sans dépenser un sous. Une grande partie de la ville est faisable à pieds, et le système de transports publics est plutôt satisfaisant. De plus, DC étant la capitale du pays, il y a énormément de culture et de lieux historiques.

    Les – de DC : Si vous aimez les grattes-ciels, passez votre chemin. Aucun bâtiment n’est autorisé à être plus haut que le Washington Monument (l’obélisque), les bâtiments sont donc plutôt bas. Personnellement c’est ce que j’adore dans cette ville, ça lui donne un côté européen que j’apprécie beaucoup et on n’a pas l’impression d’étouffer sous le béton.

    1. Visiter la ville pendant le Cherry Blossom Festival (lorsque les cerisiers sont en fleurs), et se balader au bord du Tidal Basin. Cette période ne dure que 2 ou 3 semaines par an, en général autour de mars-avril. C’est la période la plus touristique à Washington DC, il faut donc s’attendre à énormément de monde. Mais même si vous ne pouvez pas vous y rendre à cette période, cette balade vaut quand même le coup.

    Cherry Blossom DC
    Washington DC – Jefferson Memorial pendant les Cherry Blossoms

    2. Visiter les jardins de la Maison Blanche (gratuit). Les jardins ne sont malheureusement ouverts que 2 weekends par an, un au Printemps et un à l’Automne. En plus de profiter des magnolias, du Jacqueline Kennedy Garden, du potager et pleins d’autres lieux mythiques, c’est une occasion de voir la Maison Blanche de près. En effet, en temps normal il est seulement possible de l’apercevoir d’assez loin. D’après mes souvenirs, il faut se rendre sur place le jour même. Les entrées sont distribuées sur le principe de premier arrivé, premier servi. Je vous laisse faire vos recherches sur Internet pour connaître les dates et informations exactes.

    Maison Blanche DC
    Washington DC – La Maison Blanche vue des jardins

    3. Se promener longuement sur le National Mall et profiter de la beauté des nombreux mémoriaux et musées (tous gratuits !). Lincoln Memorial, Martin Luther King Memorial, Jefferson Memorial, mémoriaux de la guerre du Vietnam et de la seconde Guerre Mondiale, musée d’histoire naturelle, Air and Space Museum, musée de l’Holocauste, musée d’histoire américaine, et le tout nouveau musée sur l’histoire africaine-américaine… Revivez l’histoire tout en vous promenant à travers la ville.

    Mémoriaux DC
    Washingon DC – World War II Memorial

    4. Aller rendre visite aux pandas géants au National Zoo (aussi gratuit !). Il y en a 3 à DC,  nommés Tian Tian, Mei Xiang and Bei Bei. Et si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre à DC dans un futur proche, sachez qu’il existe une panda cam pour admirer les pandas en direct depuis votre ordinateur, 24/7 ! Cliquez ici. En bonus, sachez que le National Zoo s’éclaire de mille feux pendant la période des fêtes de fin d’année, plus d’infos ici. J’ai eu la chance d’admirer les ZooLights il y a quelques années, c’était vraiment magique !

    National Zoo DC
    Washington DC – National Zoo

    5. Faire une visite guidée du Capitole (vous l’aurez deviné… gratuit). Pour info, le Capitole sert de siège au Congrès, le pouvoir législatif des USA. Pour le visiter, il suffit de se rendre sur place et de se faire attribuer un ticket et un casque audio.  Après la visite du Capitole, il est possible de se rendre à la magnifique Library of Congress (bibliothèque de recherches du Congrès) par un passage souterrain. Ces 2 bâtiments sont des petits bijoux d’architecture et sont de vrais cours d’histoire à eux seuls.

    Capitol DC
    Washington DC – Capitol

    6. Aller voir la Déclaration de l’Indépendance aux Archives Nationales (gratuit encore et toujours). Vous connaissez les Américains, il sont extrêmement patriotiques et ce document représente les racines de leur pays. Il est ainsi assez difficile de s’approcher du document historique tant il y a de monde. Vous voyez l’enthousiasme autour de La Joconde au Louvre ? C’est pareil ici et même peut être pire car la Déclaration de l’Indépendance n’est pas placée en hauteur contrairement à la peinture de De Vinci, ce qui la rend encore moins facilement accessible. Mais avec un peu de patience (et en jouant un peu des coudes…) vous aurez accès au précieux document.

    National Archives DC
    Washington DC – National Archives

    7. Se balader sur le Georgetown Waterfront, et profiter des jolis restaurants ou même de la patinoire si jamais vous êtes de passage en hiver. Je m’y suis rendue en juin dernier et malheureusement toute la zone était inondée à cause des fortes pluies. Je pense que depuis la rivière est rentrée dans son nid et que la zone a été nettoyée 🙂

    Georgetown Waterfront DC
    Washington DC – Georgetown Waterfront

    8. Visiter le campus de la magnifique université de Georgetown en passant par les escaliers du film L’Exorciste. Le campus est digne d’un film américain et le bâtiment principal est majestueux ! De plus, les zones résidentielles autour du campus sont très charmantes alors n’hésitez pas à vous perdre dans les rues du quartier.

    Georgetown University DC
    Washington DC – Georgetown University

    9. Manger un cupcake chez Sprinkles sur M street, toujours dans le quartier de Georgetown. New York a sa mythique Magnolia Bakery, Washington DC a son Sprinkles ! Ils vendent plusieurs dizaines de saveurs plus délicieuses les unes que les autres, et proposent même des cupcakes pour nos amis les chiens !

    Sprinkles Cupcake DC
    Washington DC – Sprinkles Cupcake

    10. Faire du kayak sur la rivière Potomac. Seul point de la liste que je n’ai pas fait, c’est une des choses qui a figuré sur ma liste de choses à faire pendant l’année que j’ai passée à DC mais que je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion de réaliser.

    Kayak Potomac river DC
    Washington DC – Potomac river

    11. Aller voir la tombe des Kennedy au Arlington Cemetery et se rendre sur la tombe des soldats inconnus pour assister à la relève de la garde. Une cérémonie très symbolique et émouvante. Le cimetière est situé en très proche banlieue de DC, en haut d’une colline. Vous profiterez ainsi d’une très jolie vue sur la capitale des USA.

    Arlington Cemetery DC
    Arlington, VA – Arlington Cemetery

    J’espère que cet article vous aura donné envie de visiter Washington DC. Je sais qu’en tant que Français, ce n’est pas la ville américaine qui nous fait le plus envie au premier abord (malheureusement on nous « apprend » à rêver de Miami, Las Vegas et Los Angeles alors que ce sont des villes TRÈS LOIN de valoir le coup à mon goût). N’hésitez pas à garder l’esprit ouvert et à sauter sur l’occasion de vous rendre à DC, d’autant plus qu’il est possible de vous y rendre en bus depuis NYC pour la modique somme de 10 euros (parfois même moins), je dis ça je dis rien…

    A très bientôt !

    Annette

    Washington DC : Les choses à faire absolument !

  • Découvrir les USA,  Préparer son voyage

    Les aliments américains à essayer une fois dans sa vie

    Hey guys !

    Après avoir vécu 2 ans aux USA, on peut dire que j’ai à peu près tout vu en ce qui concerne la nourriture et ce que les Américains osent faire avec. Une simple sortie dans un supermarché est une activité fascinante pour tout étranger qui se rend aux USA pour la première fois tant il y a de produits divers et pour certains énigmatiques. Je vous ai fait une petit liste des aliments et plats mythique du pays à essayer au moins une fois dans votre vie, à vos risques et périls…

    Twizzlers. Le bonbon américain le plus mythique, il s’agit de réglisse aromatisée à la fraise. Personnellement je n’aime pas du tout ça, je trouve que ça n’a pas de goût donc je resterai fidèle à mes Haribo…

    Twizzlers


    Texas BBQ. En matière de barbecue il n’y a pas à dire, les Américains savent de quoi ils parlent. Prenez de la bonne viande, un grill, des sauces en tout genre et des accompagnements tels que le coleslaw, des haricots blancs à la tomate et de la purée maison, et vous aurez un Texas BBQ dans toute sa splendeur. Ce plat se fait beaucoup dans le Midwest, et il vaut vraiment le coup.

    Texas BBQ


    American pies. LE dessert américain par excellence, qui se mange en particulier à Thanksgiving. Apple pie, pecan pie, pumkin pie… Personnellement, je suis fan.

    Pies
    Photo by ssallysbakingaddiction.com

    Chicken waffles. Des gaufres accompagnées de poulet frit, le tout recouvert de sirop d’érable. Combinaison sucrée-salée un peu bizarre, que je n’ai encore jamais osé goûter. C’est un petit déjeuner assez populaire chez les Américains, et en particulier chez la population afro-Américaine.

    Chicken waffles
    Photo by lovelyyoublog.com

    Maple bacon donut. Encore une combinaison bizarre que les Américains adorent : du bacon avec du sirop d’érable. Mettez le tout sur un donut et je ne sais plus trop quoi penser…

    Bacon maple donuts
    Photo by dessertnowdinnerlater.com

    Easy Cheese. Summum du WTF américain, le « fromage » en bombe façon chantilly. Je ne sais même pas si je dois appeler ça du fromage car la mixture qui sort de la bombe est jaune fluo et contient sûrement plus d’ingrédients chimiques que la mort-au-rat. Les Américains mangent ça sur des crackers, un jour peut être j’aurai le courage de goûter.

    Easy cheese


    Cheddar. Le fromage américain le plus connu, c’est pratiquement le seul qu’ils consomment avec la mozzarella et le parmesan (des fromages au goût très léger, on comprend vite pourquoi les Américains ont du mal avec le fromage fort français). En tant que Français il est assez dur d’appeler du cheddar du « fromage » car il est orange fluo, et n’a pratiquement ni odeur ni goût. Ce n’est pas mauvais du tout, mais c’est ce que j’appelle un fromage sans personnalité #FrançaiseSnobinarde #J’assume.

    Cheddar cheese
    Photo by cms.splendidtable.org

    S’mores. C’est un aliment consommé exclusivement en camp de vacances ou en camping aux USA. Prenez du marshmallow, faites le griller au dessus d’un feu de camp et mettez le en sandwich entre 2 crackers sucrés le tout accompagné d’un carreau de chocolat. Et c’est EXTRA BON.

    S'mores


    Bagels. LE sandwich New Yorkais que je ne vous présente pas, à manger à toutes les sauces avec le plus souvent une base de cream cheese. Le pain bagel se décline presque à l’infini : sésames, fromage, graines de pavot, cannelle, raisins secs…

    Bagels
    Photo by keeprecipes.com

    Deep dish pizza. C’est le plat typique de la ville de Chicago, j’ai trouvé que c’était un peu un mix entre une quiche et une pizza. C’est vraiment délicieux !

    Deep dish pizza


    PB&J. Le fameux sandwich confiture-beurre de cacahuète qu’on a vu mille et une fois dans les films. Les petits américains l’adorent en goûter (et parfois même en lunch, sans commentaire). Et je dois avouer que la combinaison des 2 est géniale.

    Peanut butter & jelly sandwich
    Photo by twopeasandtheirpod.com

    Fried Oreos. Aux USA, on fait frire un aliment et on se vante d’avoir crée une recette. Tout se frit là-bas : les Oréos, les Snickers, les cornichons, et même le BEURRE (oui vous avez bien lu). Encore une invention que je n’ai pas eu l’estomac de goûter…

    Fried Oreos
    Photo by mwmichelle.blogspot.com

    Corn Dog. Dans les fêtes foraines en France, on mange une barbe à papa. Aux États Unis, on mange un corn dog. Il s’agit d’une saucisse plantée sur un bâton de bois, recouverte d’une sort de panure épaisse à base de maïs et qui est ensuite ensuite frite. Personnellement je n’ai pas aimé ça du tout. C’est très gras, et le combinaison saucisse industrielle/panure au maïs un peu sucrée ne m’a pas plu du tout.

    Corn dog


    Reese’s peanut butter cups. Vous connaissez sûrement ces petites cups en chocolat fourrées de beurre de cacahuète. Elles se déclinent en plusieurs formes et tailles et font le plaisir des petits et des grands. Personnellement je ne suis pas fan de l’association chocolat/peanut butter…

    Reese's peanut butter cups
    Photo by topsecretrecipes.com

    Glazed donuts. Les donuts sont une véritable institution aux USA, et déclinables à l’infini. Personnellement je ne suis pas une grande fan, je trouve que le goût de la friture est trop présent. Mais j’avoue que les rares fois où j’en ai envie, je reste dans la simplicité avec un « glazed donut », à savoir tout simplement un donut nature recouvert de glaçage au sucre. C’est très réconfortant, et chez Krispy Cream il est même possible de le demander chaud, tout juste sorti de la friteuse…

    Glazed donuts
    Photo by blessthismessplease.com

    Pop Tart. Des fans de Gilmore Girls par ici ? C’est le « petit déjeuner » favori de Lorelai et Rory Gilmore. Les Pop Tarts sont des petits biscuits industriels très fins, fourrés et recouverts de glaçage. Apparemment ils sont encore meilleurs après quelques minutes au grille-pain, je n’ai encore jamais testé !

    Pop Tarts
    Photo by onnit.com

    Twinkies. Je ne vais pas m’attarder dessus car je trouve ça absolument DÉGOUTANT, mais les petits américains en raffolent. Il s’agit de petits gâteaux industriels mous fourrés avec une crème sucrée non identifiée. Ça donne envie n’est-ce-pas ?

    Twinkies
    Photo by bostonmagazine.com

     

    Et vous, vous aimez la nourriture américaine ? Quels sont vos coups de cœur/pires cauchemars culinaires ?

    A très bientôt,

    Annette

    Les aliments américains à essayer absolument une fois dans sa vie

  • Découvrir les USA,  Préparer son voyage

    Les états américains que j’ai visités et ceux que j’ai préférés

    Hey guys !

    On me pose souvent la question du nombre d’états que j’ai visités durant mes voyages. J’ai eu l’occasion d’en visiter 23 sur les 50 en l’espace de 2 ans à peu près. Je ne compte dans cette liste que les états dans lesquels j’ai visité au moins une ville ou un lieu, je ne compte pas les états dans lesquels je suis seulement passée en voiture ou dans lesquels j’ai juste vu un aéroport.

    On me demande également souvent quels sont mes états préférés. Je vais commencer par donner une mention spéciale à la Virginie, la Floride et le Texas, qui sont des états dans lesquels j’ai vécu. Les états que j’ai préférés lors de mes voyages sont :

    • Washington, qui est un état extrêmement vert et sauvage et qui regorge de forêts et de cascades toutes plus magnifiques les unes que les autres. La ville de Seattle, plus grande ville de l’état, est vraiment géniale et agréable. Par contre si vous n’aimez pas la pluie passez votre chemin, Washington n’est pas vert pour rien !
    Washington state l Olympic National Park
    Washington state l Olympic National Park
    • Le Colorado, qui est à couper le souffle avec ses montagnes et ses canyons. On l’appelle les Alpes américaines, c’est définitivement LA destination si vous aimez la montagne.
    Colorado l Rocky Mountain National Park
    Colorado l Rocky Mountain National Park
    • Et enfin le sud-est du pays (Caroline du Nord et du Sud et Géorgie), qui est une région extrêmement charmante et calme, très nature et avec une architecture très raffinée. La population y est réputée très « friendly », et les villes côtières telles que Charleston, SC et Savannah, GA sont absolument magnifiques. La région est également remplie d’arbres absolument majestueux appelés « live oak trees » (je n’ai pas réussi à trouver la traduction française exacte, il s’agit d’une sorte de chêne), dont je suis totalement fan.
    Géorgie l Wormsloe State Historic Site
    Géorgie l Wormsloe State Historic Site

    Je vous laisse donc découvrir la liste ci-dessous, les états que j’ai visités sont en gras (et en couleur sur la carte).

    Alabama
    Alaska
    Arizona
    Arkansas
    California
    Colorado
    Connecticut
    Delaware
    Florida
    Georgia
    Hawaii
    Idaho
    Illinois
    Indiana
    Iowa
    Kansas
    Kentucky
    Louisiana
    Maine
    Maryland
    Massachusetts
    Michigan
    Minnesota
    Mississippi
    Missouri
    Montana
    Nebraska
    Nevada
    New Hampshire
    New Jersey
    New Mexico
    New York
    North Carolina
    North Dakota
    Ohio
    Oklahoma
    Oregon
    Pennsylvania
    Rhode Island
    South Carolina
    South Dakota
    Tennessee
    Texas
    Utah
    Vermont
    Virginia
    Washington
    West Virginia
    Wisconsin
    Wyoming

    Combien d’états avez-vous visité ? Quels sont ceux qui vous font le plus envie ? Quels sont ceux que vous préférez ? N’hésitez pas à me dire tout ça dans les commentaires !

    A très bientôt,

    Annette

    Etats-Unis : les plus beaux états

  • Conseils et astuces,  Préparer son voyage

    Road trip USA petit budget : mes indispensables !

    Hey guys !

    Aujourd’hui j’ai décidé de partager avec vous mes objets indispensables pour un road trip américain à petit budget. J’ai établi cette liste après avoir passé des semaines sur les routes en mode « galère », j’espère que ça pourra vous aider à organiser votre voyage !

    Pour infos, notre voyage a duré un mois, je suis partie en sac à dos 45L avec un budget assez limité. On passait nos nuits dans des hôtels, auberges de jeunesse ou Airbnb pas chers ou même parfois dans la voiture, et on évitait au maximum de trop dépenser en nourriture en faisant les courses et en cuisinant nous même au lieu de manger dehors. Je vous prépare un article complet sur ce voyage, restez connectés ! En attendant je vous laisse découvrir ma liste et mes conseils.


    Vêtements

    Je ne vais pas vous citer tous les vêtements à prendre, mais plutôt vous donner quelques conseils.

    • Des vêtements basiques. Pour gagner de la place prenez le strict minimum, surtout des basiques et des vêtements confortables, des hauts et des bas qui vont avec tout afin d’avoir un maximum de combinaisons possibles.
    • Des couches de vêtements. Adaptez vos vêtements au climat de l’endroit où vous allez, mais si je peux vous donner un conseil c’est d’être prêt à toute éventualité et d’apporter des couches de vêtements que vous pourrez facilement ajouter/enlever au cours de la journée en fonction de la température. Les USA, c’est extrêmement grands et les climats sont très variés. Parfois il suffit de rouler même pas 10 minutes pour que la température change brutalement. Soyez toujours prêts !
    • Vêtements de pluie. Parce-que les parapluies, ça se perd vite, ça prend de la place et c’est encombrant quand on fait du tourisme.

    Accessoires

    • Chaussures de marche.
    • Chapeau/casquette.
    • Petit sac à dos pour la journée.
    • Lunettes de soleil.

    Hygiène et soins

    • Crème solaire + baume à lèvre SPF. Protégez-vous du soleil TOUS LES JOURS. Il m’est arrivé plusieurs fois de ne pas mettre de crème sous prétexte qu’il ne faisait pas chaud ou qu’il n’y avait pas de soleil. Dans des villes comme San Francisco où il ne fait jamais très chaud et où il y a du vent, c’est le piège. Mais c’est dans ces moments là que le soleil est le plus agressif, je sais de quoi je parle. Pour la faire courte je me suis déjà retrouvée avec des brûlures au second degrés sur le visage et les lèvres, et un œdème au front après avoir omis la protection solaire. Ne faites pas comme moi… Quand je n’oublie pas de mettre de la crème solaire, j’utilise le spray solaire SPF 30 de la marque Acorelle. Il s’agit d’une protection minérale et non chimique, 100% naturelle et qui ne pollue pas les océans, je vous la conseille grandement. Cliquez ici pour vous la procurer.
    • Kit de premier secours.
    • Lingettes. Quand on est sur les routes, il est parfois dur d’avoir une hygiène irréprochable… De simples lingettes peuvent vous changer la vie croyez moi.
    • Lessive à la main. Il n’est pas toujours facile d’avoir accès à une machine à laver en voyage. Prévoyez un savon pour nettoyer vos vêtements à la main si besoin.
    • Papier toilette. Malheureusement en voyage vous passerez beaucoup de temps dans des toilettes publiques douteuses, il vaut mieux être toujours prêt en cas de pénurie de papier.
    • Gel hydroalcoolique.
    • Produits cosmétiques. Prenez le strict minimum et le tout en travel size. Pensez à emporter des produits multitâches (ex : de savon de Marseille pour le corps, visage, les cheveux et même en tant que lessive à la main, de l’huile végétales en tant que démaquillant, crème de jour et crème pour le corps) et sous forme solide (shampoing, dentifrice, déodorant…).

    Autres objets

    • Livre.
    • Cadenas. Indispensable, surtout si vous fréquentez des auberges de jeunesse.
    • Lampe torche.
    • Boules Quies et bandeau pour les yeux. Encore une fois, surtout dans les auberges de jeunesse.
    • Une paire de tongs. En voyage petit budget, on ne sait jamais dans quel état sera la salle de bain de notre logement. J’ai absolument toujours une paire de tongs dans mon sac au cas où la douche n’est pas nickel et la simple idée de poser le pied par terre me répugne.
    • Serviette microfibre. Au cas où l’endroit où vous restez ne propose pas de serviettes de toilette. Peut aussi servir de couverture.
    • Sac de couchage. Si vous campez vous en aurez bien besoin, mais même si vous ne campez pas un sac de couchage peut vous sauver la vie si la literie de votre logement n’est pas très propre…
    • Gourde.  Je suis la première à oublier de boire lorsque je sors de ma routine, il est important de rester hydraté toute la journée en particulier quand on marche beaucoup. Je vous conseille de prendre une gourde thermos, afin de conserver votre eau bien fraîche toute la journée.

    Électronique

    • GPS et/ou carte routière.
    • Chargeur portable.
    • Appareil photo.
    • Écouteurs/casque audio.

    Alimentation

    • Snacks en tout genre. Ça vous évitera de vouloir vous arrêter au Starbucks ou autre entre les repas. Aux USA, la nourriture est vendue PARTOUT, la tentation est extrêmement grande. Assurez vous de ne pas avoir faim et d’avoir avec vous des snacks « qui nourrissent » comme des fruits frais, des fruits secs, des barres de céréales, du yaourt…
    • Glacière ou sac isotherme. C’est un plus, mais c’est très pratique si vous voulez transporter des aliments frais ou si vous préparez vos lunch boxes pour le midi.
    • Aliments de base qui se conservent longtemps. Flocons d’avoine, thé, pâtes, riz, pain, conserves… Prenez des choses faciles à cuisiner et que vous pouvez même faire au micro onde si jamais vous n’avez pas accès à une cuisine. Achetez tout ça au supermarché, et pour certain produits comme le sel et le sucre il est facile de les avoir gratuitement en se servant dans les commerces. Constituez vous une petite réserve en prenant des petits sachez de sel, de sucre, de miel, de confiture… mis gratuitement à la disposition des clients dans les restaurants, cafés, ou même supermarchés. Encore mieux si vous logez dans un hôtel qui offre un petit déjeuner gratuit, n’hésitez pas à prendre de la nourriture pour plus tard. Des chaînes comme Motel 6 ou Super 8 sont très abordables et proposent souvent le breakfast inclut dans le prix de la chambre.

    Vaisselle

    • Tupperware. Très pratique pour transporter vos repas si jamais vous disposez d’une cuisine dans votre logement et que vous pouvez cuisinez.
    • Vaisselle. Si vous vous souciez de votre empreinte écologique, prévoyez de la vaisselle réutilisable. Si non, de la même façon que le sel et le sucre, la plupart des supermarchés aux USA mettent des couverts en plastique à disposition.

     

    Et vous, quels sont vos indispensables en voyage ?

    A très bientôt,

    Annette

     

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest !

    Road trip USA petits budgets : Mes indispensables et mes conseils - Les objets indispensables que j'ai dans ma valise pour un road trip américain petit budget - Quoi emporter l www.americanroadtripper.fr

    Road trip USA petits budgets : Mes indispensables et mes conseils pour s'équiper comme un pro - Les objets indispensables que j'ai dans ma valise pour un road trip américain petit budget - Quoi emporter l www.americanroadtripper.fr

  • Destinations,  Parcs nationaux

    Tout sur les Parcs Nationaux

    Hey guys !

    Aujourd’hui je vais vous parler de ce que je préfère aux USA : les Parcs Nationaux. Il faut savoir qu’il en existe 59 dans le pays, et que ces parcs désignent des zones naturelles protégées par National Parks Services, une agence dépendant du gouvernement fédéral des États-Unis fondée il y a presque 102 ans.

    L’entrée à ces parcs est généralement payante, environ une vingtaine de dollars par voiture. Il existe aussi différents pass annuels, plus rentables si vous comptez en visiter plusieurs.

    Que vous soyez passionné de randonnée, de nature, d’histoire, de biologie, d’activité d’extérieurs ou seulement de jolis paysages, il existe un parc fait pour vous. Montagnes, forêts, canyons, plages, monuments historiques…il suffit de choisir.

    Personnellement, j’ai eu l’opportunité d’en visiter plus d’une vingtaine tous plus beaux les uns que les autres. J’ai ainsi décidé de partager avec vous quelques unes de mes astuces si jamais vous comptez vous rendre dans un ou plusieurs National Parks.

    • Comme précisé plus haut, le plus intéressant pour nous touristes est d’acheter le pass « America the Beautiful » à 80 dollars, qui permet une entrée illimitée à tous les parc nationaux du pays sur une période d’un an. Ce pass autorise l’entrée au titulaire de la carte ainsi que toutes les personnes se trouvant dans son véhicule, et peut être acheté directement à l’entrée des parcs. Autant dire que si vous comptez faire plusieurs parcs c’est très vite amorti, surtout si vous êtes plusieurs à vous cotiser pour l’acheter. Rendez-vous sur le site Internet pour plus d’infos.
    • Avant de me rendre dans un parc, je me rends toujours sur Internet pour prendre un peu connaissance des lieux et me renseigner sur les endroits offrant les plus beaux paysages histoire de ne pas perdre trop de temps sur place à décider quoi faire. Certains sont tellement grands qu’on peut vite se sentir perdu ! Le jour de la visite, la première chose que je fais est de me rendre directement à un « visitor center » du parc, selon la taille du parc il peut y en avoir plusieurs. Musée, boutique de souvenirs, comptoirs d’informations… Le visitor center devrait vous aider à y voir plus clair et à planifier votre visite. En général je vais toujours discuter avec un « ranger » pour lui demander conseil en fonction de ma condition physique, de mon équipement et de mes attentes.
    • Dans les grands parcs, souvent très peuplés, il est plus intéressant de rentrer en voiture, de se garer vers le visitor center sur un parking autorisé, et d’utiliser le service de navettes gratuites pour vous déplacer à l’intérieur du parc. Des parcs comme Zion ou Bryce Canyon proposent ce service, ce qui est très pratique les jours de grande affluence afin d’éviter de perdre trop de temps à trouver où se garer à chaque point de départ.
    • National Parks Services propose un passeport des Parcs Nationaux, en vente dans tous les « gift shops » des parcs. A chaque fois que vous visitez un parc vous pouvez tamponner sa page respective, le tampon se trouvant en général à côté du passeport dans la boutique ou dans le visitor center à côté des rangers. Si vous ne voulez pas dépenser une quinzaine de dollars dans ce passeport, faites comme moi et prévoyez des petits morceaux de papier à tamponner. Ça fait un super souvenir !
    • Soyez bien équipés ! Regardez bien la météo avant de partir, mais dans tous les cas prévoyez toujours des couches de vêtements supplémentaires et un manteau de pluie. En effet, dans la plupart des parcs le temps est très imprévisible, et surtout une grande partie d’entre eux sont sujets aux microclimats. Si vous comptez faire de la randonnée, mettez de bonnes chaussures adaptées, et si vous allez en montagne renseignez-vous pour savoir s’il n’y aura pas de neige sur votre chemin. Et bien sûr n’oubliez pas votre gourde, il est très facile de remplir ses bouteilles dans les parcs et ne lésinez sur les moyens si vous vous rendez en plein désert comme Death Valley par exemple. Oui c’est lourd, mais ça peut vous sauver la vie.
    • Attention, les parcs les plus connus sont TRÈS peuplés à l’année mais surtout pendant les longs weekends ou les vacances. Si vous le pouvez, évitez ces périodes, sinon essayez de trouver des coins moins « connus » dans ces parcs. J’ai remarqué qu’en général les touristes font tous exactement le même circuit et les même randonnées. N’hésitez pas à faire des randonnées un peu plus « difficiles », en général elles sont empruntées par moins de monde. J’ai eu la mauvais idée d’aller à Zion pendant le Memorial Day weekend (aka le weekend le plus busy de l’année), et je peux vous dire que malheureusement ça a un peu gâché le plaisir…

    Les Parc Nationaux américains sont pour moi le trésor du pays, chacun plus différents et plus beaux les uns que les autres. J’ai eu la chance d’en visiter un certain nombre, et je peux vous dire que tous ceux qui restent sont sur ma bucket list ! Je vous prépare actuellement des articles pour vous raconter ces voyages, restez connectés !

    A très bientôt,

    Annette

    États-Unis : Parcs Nationaux l Les choses à savoir et mes conseils